Nombre total de pages vues

vendredi 20 janvier 2012

La presse parle de notre association


Les brétignollais s'expriment maintenant dans la presse pour défendre le projet de port. On ressent désormais un engouement de la population qui se sent enfin représentée. L'article évoque des vérités. En effet, la très grande majorité des brétignollais soutien ce projet. De plus, le rapport fait apparaître des erreurs tellement énormes qu'il est difficile de croire qu'elles n'ont pas été intentionnelles. Les brétignollais ne se sentent pas pris en considération, et par "les brétignollais", il faut bien sûr entendre la très grande majorité.La mobilisation est en marche partout en Vendée. Les citoyens entendent montrer les faiblesses des conclusions de cette commission d'enquête. Nous dévoilerons, documents à l'appui, les différentes erreurs, notamment financières qui ont grandement participé aux avis défavorables. Je vous invite à nous rejoindre dans la défense du port, ainsi qu'à vous exprimer sur vos ressentis.

PS: les commentaires représentant des attaques personnelles en direction des personnes soutenant le port ne sont pas acceptées ici, ils ne seront donc pas publiés. Ce blog a pour objectif d'expliquer le projet de port et permettre à chacun d'exposer ses arguments. Les attaques, qu'elles soient contre la personne de M. le Maire ou des responsables de notre association ne sont pas les bienvenues. Cela participe à désintéresser les brétignollais de ce débat passionnant. Parlons du fond, arrêtez vos critiques.

4 commentaires:

  1. Enfin un espace de débat, vous avez bien raison de ne pas mettre les commentaires qui ne font que critiquer des personnes. Débattons sur le fond

    RépondreSupprimer
  2. L'article représente bien le fond du problème qui est la qualité des conclusions. Il faut vraiment se battre pour obtenir une nouvelle enquête publique

    RépondreSupprimer
  3. Dans vos prochains articles, je vous invite à regarder le volet archéologique de l'avis, qui est édifiant. Alors qu'aucune fouille n'a jamais été réalisée sur le site, la commission affirme qu'il y sans le moindre doute des vestiges à la Normandelière.
    Quand on a une approche cartésienne, on procède aux fouilles, on analyse les résultats et on tire ensuite des conclusions.
    Finalement, l'avis défavorable repose sur une analyse financière tronquée et sur l'hypothèse jamais vérifiée d'une possible richesse archéologique du sous-sol. Avec quinze jours d'enquête publique supplémentaires, il nous aurait peut être trouvé du pétrole qui sait !

    RépondreSupprimer
  4. Vous évoquez le volet archéologique, renseignez vous en mairie et vous verrez le dossier deja existant qui d'ailleurs justifie l'arrêté de juillet interdisant tous travaux avant études

    RépondreSupprimer