Nombre total de pages vues

dimanche 15 janvier 2012

Création de l’association Brétignolles Veut Son Port

Suite aux conclusions de la commission d’enquête sur le projet de port de Brétignolles sur Mer concluant à un avis défavorable pour chacune des 7 enquêtes publiques, nous voulons exprimer notre sentiment de ne pas avoir été pris en considération.
Nous avons donc créé l’association «  Brétignolles veut son port » afin de nous engager dans la défense du projet de port et mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à sa réalisation en rassemblant le plus largement les personnes qui soutiennent ce projet.  En effet, au bout de dix ans de travail, les brétignollais ont abouti à un projet exemplaire, y compris du point de vue environnemental. L’avancée de ce projet s’est faite avec le concours de l’Etat ainsi que dans le respect de toutes les procédures.
Les brétignollais ont été àmenés à donner leurs avis sur ce projet à de nombreuses reprises, aboutissant à chaque fois à un fort soutien à ce projet de port:
En 2003, une consultation a recueilli 67% des voix
En 2008, les 23 sièges au conseil municipal furent remportés par les membres de la liste menée par l'actuel Maire de Brétignolles sur Mer. Un de ses deux axes de campagnes était notamment ce projet de port. 
Lors de l'enquête publique, les habitants de Brétignolles ont pu s'exprimer : sur l’ensemble des 7 enquêtes, plus de 61% ont émis un avis favorable. Si l’on prend en compte la seule enquête sur l’utilité publique(la plus importante pour les habitants), ce n’est pas moins de 75,27% d’avis qui ont été favorables sur les 7449 avis.
Il est clair que l'avis des Brétignollais n'a pas du tout été pris en compte par la commission qui s'est appuyée presque uniquement sur les avis défavorables ainsi que sur quelques études, oubliant de prendre en considération l'opinion de la grande majorité des habitants, ainsi que le concours de l'Etat tout au long du projet.
Nous avons décidé de nous mobiliser afin d'obtenir du préfet une nouvelle enquête publique. Nous vous appelons d'ores et dejà à nous rejoindre lors de la manifestation du 4 février au cours de laquelle nous accompagnerons à la sous préfecture des Sables d’Olonne le conseil municipal de Brétignolles sur mer lors de son dépôt d’une délibération demandant l’ouverture d’une nouvelle enquête d’utilité publique. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire auprès de la mairie de Brétignolles sur mer.

Brétignolles veut son port et se mobilise !

39 commentaires:

  1. TOUS LES BRETIGNOLLAIS NE SONT PAS PRO PORT,Alors Mr Le Maire, ne parlez donc pas au non de TOUS les brétignollais, et pardon, mais apprenez à respecter la loi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour répondre à anonyme 02.15, c'est vrai, pas tous les brétignollais, mais seulement 84 % dans l'enquête publique.(désolé de moins tenir compte des 16 % restant !)
      De plus pour ce qui est de la loi, la liste "réussir Brétignolles" a été élue liste entière dès le premier tour!
      Dans le programme rassurez vous il ne reste que 2 projets à réaliser : le parking de la sauzaie et le Port!
      Nul doute que pour respecter la loi et le suffrage universel, il sera de leur devoir pour ne pas dire de leur obligation de realiser totalement leur programme.
      Revenez souvent sur ce blog vous apprendrez à lire la vérité !

      Supprimer
  2. Nous parlons ici au nom de l'association "Brétignolles veut son port", et non au nom de M. le Maire.
    Nous ne disons pas que tous les brétignollais veulent ce port, mais que la majorité d'entre eux le veulent.
    Et ceci peut facilement s'observer en regardant les chiffres publiés dans cet article et qui sont tout à fait vérifiables.

    Cette association a justement pour but de représenter ces personnes, majoritaires, mais qui pourtant ne sont pas pris en considération.
    Donc non, tous les Brétignollais ne sont pas pour le port, mais une très grande majorité d'entre eux soutien ce projet, contrairement à ce que beaucoup disent sur internet en ne s'appuyant sur aucun chiffre vérifiable.

    RépondreSupprimer
  3. Je lis régulièrement le blog documenté de monsieur Bourcereau et , à l'annonce de ce nouveau blog, j'ai voulu voir un peu ce qui s'y écrivait. Tout d'abord, s'il vous plaît, voudriez vous mettre un B majuscule aux "brétignollais" au nom desquels vous parlez? Vous parlez en leur nom à tous, ils méritent la majuscule! Le titre "Brétignolles veut son port" me semble pour le moins ...abusif. La mer n'appartient pas à Brétignolles!Ce que les partisans du port semblent trop oublier. Donc les Brétignollais, même s'ils étaient pour à 100% ne sauraient, en aucun cas, avoir pouvoir entier de décision. Comment peut-on auto proclamer "exemplaire" un projet qui ne tient pas compte de l'environnement?
    D'autre part, vous galvaudez allègrement les chiffres. Vous savez pertinemment que le sondage de 2003 parlait d'un port de 300 anneaux, sur lequel il n'y avait guère de précisions et à l'époque, les Brétignollais de souche étaient partagés sur la question (on va dire en gros 50-50 ) et ce sont les résidents secondaires , trop nombreux, vilipendés par le Maire , qui ont fait pencher la balance et d'ailleurs, 8 ans plus tard, sans doute le résultat de ceux ci serait-il différent.
    Vous évoquez aussi le plébiscite des élections municipales de 2008. Je me permets de redonner quelques chiffres. Inscrits 3529, votants 2730, Exprimés 2631. La liste du Maire a été élue de façon incontestable, à 58,8% des suffrages exprimés, certes, mais vous oubliez de rappeler que le fait que Brétignolles, au recensement de 2004 , n'avait pas 3500 habitants, la liste entière est élue, sans répartition proportionnelle (ce qui ne sera plus le cas en 2014). De là à parler de plébiscite pour le Maire, il n'y a qu'un pas que vous franchissez allègrement!
    Pour ce qui est de l'enquête publique, vous semblez oublier qu'une enquête publique n'est pas un référendum, les avis du public doivent être argumentés , or la plupart des avis des pro ports (j'ai TOUT lu) n'a pas été étayée. Dire que cela fera une promenade (alors qu'il y a des sentiers littoraux sur des kilomètres) , que cela créera e l'animation ( Vous vous promenez volontiers dans un port de plaisance? C'est sinistre) que l'eau du bassin sera aux normes (alors que celle de l'actuel pourrait l'être aussi) , que les tracteurs polluent etc... (alors que depuis de nombreuses années , les Brétignollais concernés auraient pu EXIGER une véritable cale), que cela donnera du travail à "nos jeunes" [10 emplois environ non destinés exclusivement aux jeunes! ], cela n'est pas une argumentation. Montrez donc plutôt par exemple aux Brétignollais ce qu'ils VERRAIENT à marée basse! Les représentations avaient été demandées à la réunion du 23 juin ...mais n'ont jamais été fournies, et pour cause!
    Donc oui, bien sûr, la DUP a obtenu une large majorité d'avis positifs mais ce n'étaient pas des avis circonstanciés. Pour les autres enquêtes, et vous le savez bien , les avis défavorables étaient largement majoritaires donc vous trompez vos lecteurs. Enfin, les membres de la Commission d'enquête ne se sont pas contentés, semble-t-il des avis du public, ils ont enquêté de façon très fouillée et interrogé longuement.
    Donc , contrairement à ce que vous écrivez, "une grande majorité d'entre eux (les Brétignollais) soutient ce projet , contrairement à ce que beaucoup disent sur Internet en ne s'appuyant sur aucun chiffre vérifiable" , si , les chiffres sont vérifiables et il ne faut pas les transformer. Maintenant, c'est au Préfet, et à lui seul de décider. En espérant qu'il n'y aura pas de pressions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement , les bateaux pourraient descendre à l'eau par une avancée , bétonnée , résistante aux marées, mais vous comprenez bien que ce ne pourrait se faire au Marais Girard sous peine de couper la plage en deux par un magnifique muret de béton . Je propose dons que la plage du Marais Girard soit interdite aux tracteurs et que la commune ré aménage la cale de la Sauzaie ............soyons cohérent ......

      Supprimer
    2. Monsieur : nous vivons à Brétignolles , travaillons dans le canton du Pays de Saint Gilles , avons des enfants qui un jour devrons trouver un emploi . Ce projet de port est l'opportunité de générer des emplois nouveaux au travers de l'activité directe lié à la plaisance mais également au travers de toute l'activité économique et commerciale de notre commune . Destruction de l'environnement ?? n'éxagérons pas , ce site , si rien ne se fait sera à 10-15ans recouvert de milliers de maisons , c'est celà que vous souhaitez ? je suppose que l'argument économique vous échappe , la crise actuelle aussi sans doute , que votre petite tranquilité égoïste est bien plus importante que l'avenir de nos enfants ... c'est véritablement ce qui compte à ce jour

      Supprimer
    3. ce qui est exaspérant dans vos commentaires d'opposants c'est que manifestement vous êtes un certain nombre sans doute retraités de nos administrations qui en ont strictement rien à cirer de voir les difficultés dans lesquelles sont vos compatriotes actifs , d'ignorer les projets porteurs d'heures de travail et d'emplois ... est ce que vous avez conscience qu'en rajoutant bout à bout ce type de projets nous construisons pour nos générations à venir et sortir au mieux de cette crise ??? ça , je suppose que ce n'est pas votre problème ..... dites vous bien que vous portez la lourde responsabilité de freiner continuellement un développement raisonné de nos communes et territoires . c'est bien plus facile de taper de loin , à générer de la violence , certes écrite , sur ceux qui s'investissent à faire avancer notre société . Je voudrais simplement rappeler que le balancier revient toujours

      Supprimer
  4. Je suis brétignollais et pour le port, alors continuez à defendre le port et les avis de la majorité d'entre nous.

    RépondreSupprimer
  5. C'est abusé, sur internet on peut trouver des blogs ou forums où certains disent que 75 à 85% des Brétignollais sont contre le projet, y'en a qui essaient de désinformer les gens. Franchement c'est malhonnête, surtout quand on s'aperçoit que les gens, dans la grande majorité, veulent vraiment ce port

    RépondreSupprimer
  6. Quelle l'adresse de "votre" association Mr le Maire?
    Pourquoi êtes vous aussi arrogant? Avez-vous des intérêts personnels à défendre pour avoir un tel comportement agressif envers les décisions des enquêteurs?
    Merci de respecter les enquêteurs ainsi que les habitants contre ce projet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mme Mr avez vous lu les conclusions de la commission d'enquête? J'en doute ! Ce sont les commissaires enquêteurs qui sont arrogants et qui se placent au dessus des experts et professionnels.Il peut y avoir des avis parfois divergeants, mais expliquer moi les pages 17 à 22 de la DUP (l'aspect financier) qui sans leurs grossières erreurs (compter 2 fois les annuités d'emprunt)conclueraient à un bilan positif !
      Ici ce n'est plus de l'appréciation il s'agit de réalité!

      Supprimer
    2. Ne parlez pas ici à M. le Maire, nous parlons entre Brétignollais. Ce blog est l'initiative de citoyens, et non d'hommes politiques. Nous soutenons ce projet qui a été mis en place par la Mairie, donc il est tout naturel que nous ayons des arguments similaires, mais l'initiative est citoyenne

      Supprimer
    3. l'arrogance elle vient des commissaires, dixit propos délirants mensonges, pitreries, häbleries, forfanteries et autres fanfaronnades du sieur Chabot...Je n'y vois aucun respect et la colère du dit sieur est légitime quand on voit les rapports faussés, ceux financiers et places de port...du bidouillage, mm pas un travail baclé, un travail CONTRE

      Supprimer
  7. Pourquoi faussez vous tous les chiffres ?
    Avez vous lu les conclusions de chaque enquête ?
    Après on pourra discuter sainement .
    La loi c'est la loi et elle peut être dure. Même si la DUP du port est reconnue (j'en doute) les autres empêchent la réalisation du trou comme C. Chabot l'avait dit lors de Xynthia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sûr que des enquêtes comme la parcellaire qui réunit 42 avis sur plus de 7449 est très représentative!
      Sans compter que la commission signale qu'elle à tout pour avoir avis favorable mais comme la DUP est négative, il ne peuvent valider la parcellaire.

      Supprimer
  8. Les chiffres présents dans cet article ne sont pas faussés. le nombre d'avis est présent à la fin de la conclusion de chaque conclusion de l'enquête publique, page 6 exactement pour l'enquête sur l'utilité publique par exemple. De plus, j'ai aussi vu le chiffre de 75 à 80% d'avis favorable sur le forum de Ouest France, mais la personne n'a cité aucune source.

    RépondreSupprimer
  9. Il est très marrant de voir des gens se victimiser car ils sont opposés au port, alors que pendant un mois, ils ont fait comprendre à ceux qui sont pour qu'ils s'étaient trompés, que la commission avait obligatoirement raison, et que le projet était définitivement mort. On sait tous, nous brétignollais, que nous sommes majoritairement pour ce projet, et que nous avons élu majoritairement notre maire. Nous avons toujours respecté ceux qui sont contre, j'ai d'ailleurs des proches qui le sont, mais au moins ils reconnaissent eux que la majorité des habitants veut ce projet. Je n'étais pas forcément partisan du port avant les résulatats des conclusions, mais là ca va trop loin. De ce que j'ai lu, la commission ne parait pas très objective.je vais m'attarder un peu sur les conclusions pour me forger définitivement mon opinion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. encore une foi l'enquête n'est pas un référendum,ne pourrait-il 'y avoir qu'un
      favorable et cent défavorable et un rapport favorable ,ils est apparemment difficile de faire comprendre que la loi n'est pas faite par christophe Chabot que les avis ne sont pas attaquables et qu'il faudra attendre la décision du Prefet les
      règlements et les lois sont pour tout le monde même pour Chabot.

      Supprimer
    2. Quand cela vous arrange ce n'est pas un référendum, mais pour citer les conclusions des enquêtes publiques avec des avis favorables, alors là cela devient une approbation massive de la population. Vous avez raison, ce n'était pas un référendum, mais 2003 fut une consultation, et 2008 fut une élection démocratique avec la mise en avant du projet du port.

      Supprimer
  10. Jean-François Dion17 janvier 2012 à 09:31

    Il appartient en premier aux habitants de Brétignolles sur Mer d'affirmer haut et fort qu'ils veulent, majoritairement, un port de plaisance : sachez cependant que les partisans du port peuvent compter sur le soutien de plusieurs plaisanciers , ingénieurs en charge du développement d'entreprises innovantes créatrices d'emplois, et habitant des villes ou départements voisins. A travers les escales que nous faisons tous les ans depuis des dizaines d'années, de l'Espagne à l’Angleterre, nous avons mesuré depuis longtemps les importantes retombées positives qu'apportent un port de plaisance à une station balnéaire. Nous vous soutiendrons autant que nous le pourrons et n’hésitez pas à nous solliciter.

    RépondreSupprimer
  11. Je fais monter la fréquentation du blog car , depuis ce matin, je cherche vainement le commentaire que j'ai écrit. Sans doute ne convient-il pas. Il était pourtant très correct et avançait des chiffres non contestables.

    RépondreSupprimer
  12. je peux vous affirmer qu'une grosse majorité des 25-35 ans brétignollais est contre ce projet débile !

    RépondreSupprimer
  13. Brétignollaise d'adoption, je trouve formidable l'essor et le dynamisme que notre commune connaît depuis une bonne dizaine d'années et je soutiens le projet de création d'un port à Brétignolles.J'ai suivi les différentes étapes de la mise en place de ce projet et n'ai pu que constater sa positive évolution et félicite vivement toutes les personnes ayant contribué à la réalisation de ce fabuleux dossier. En revanche, je suis consternée par la décision rendue par la commission d"enquête, tant dans sa forme que dans son fond. Il est inacceptable qu'un tel dossier soit bafoué de la sorte et remis en cause par des conclusions aussi délirantes que celles données, comme par exemple, sur la non rentabilité du projet, sur la dangerosité de la navigabilité, etc. et j'en passe et des meilleures. En toute objectivité Mr Le Préfet ne peut s'appuyer sur de telles conclusions erronnées pour rendre son avis. Alors OUI, continuons à défendre nos idées, notre Port, notre avenir, celui de nos enfants et accompagnons notre Conseil Municipal et tous les porteurs de ce projet le 4 février prochain aux Sables d'Olonne.N'abdiquons pas ! Défendons-nous ! Vive le Port à Brétignolles !

    RépondreSupprimer
  14. Pauvres partisans du port !
    Allez-vous enfin comprendre ceci :
    Les enquêtes publiques n'ont rien à voir avec un vote, un référendum ou un plébiscite.
    Vous pensez que parce que vous avez été un peu plus nombreux à vous exprimer en faveur du port, que le port doit se faire ! Grossière erreur !
    C'est la pertinence des observations qui compte ( et encore celà ne suffit pas ) et non le pourcentage de partisans !
    Vous n'avez vraiment rien compris !
    Seriez-vous 99 % à vous exprimer en faveur du port que vous n'obtiendriez pas forcément gain de cause.
    Lisez au moins les conclusions des enquêtes publiques et vous verrez si les motivations des commissaires sont fondées sur des pourcentages.
    Pensez-vous que des magistrats de l'ordre administratif ( dont le Président du Tribunal Administratif ) nommeraient d'aussi médiocres commissaires enquêteurs ?
    Pensez-vous que le Préfet de région et le Préfet du département qui représentent l'Autorité environnementale ont émis des avis très défavorables sur le projet pour s'amuser ?
    Le maire vous fait avaler des couleuvres !
    Lui il veut avec sa manif mesurer sa cote de popularité et il veut son port pour le véhiculer à la députation !
    C'est raté, même avec le port ç'aurait été raté !
    Vous êtes entrain de vous ridiculiser à jamais !
    Avez-vous réfléchi où va vous entraîner votre maire ?
    Avez-vous réfléchi aux conséquences de cette aventure sur le plan des finances communales ? = La mise sous tutelle de la commune en peu de temps !
    A être aussi naïfs celà fait pitié ! Réfléchissez un peu !

    17 janvier 2012 16:13

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassurez-vous, ANONYME DU 17/01 4h24 PM ! Nous, "les pauvres partisans du port" comme vous le dites si bien avec une certaine pointe d'agacement, avons très bien assimilé le fait qu'il ne s'agissait pas là d'un référendum. Nul n'était besoin d'en redemander un puisqu'il est très clair qu'une très forte majorité de personnes désire et soutient ce projet. Là dessus nous sommes au moins d'accord !
      Pour ce qui est des conclusions rendues par la commission il est légitime de s'interroger sur le bien fondé de ces dernières. Il ne faut pas être sorti de St Cyr pour se rendre compte des erreurs et aberrations qui les constituent, mais encore faut-il avoir étudié le dossier initial, qui je le rappelle au passage a été établi par des professionnels, étayé par des experts et validé sur certains points par des services de l'Etat, ce qui a quand même conduit Mr Le Préfet à décréter la recevabilité de CE DOSSIER pour être soumis à l'enquête d'utilité publique.
      Enfin, vous et vos acolytes, cessez dans vos propos cet acharnement systématique sur la personne d'un seul homme. Rappelez-vous surtout qu'il n'est pas seul ! C'est tellement facile de dénigrer, d'attaquer souvent de manière grossière un individu. Ces critiques et ces serviles attaques ne sont ni plus ni moins que de la jalousie envers la réussite d'un homme ! Que c'est agaçant n'est-ce-pas de voir quelqu'un qui va toujours de l'avant, qui ose, qui réussit, qui fédère ! Que c'est agaçant de voir la fabuleuse évolution de notre commune depuis ces 10 dernières années, souvent prise en exemple pour son dynamisme - et cela grâce à qui entre autre ? Je vous laisse deviner.... Allons, battez-vous réellement pour des idées, des projets et ne venez pas alimenter la source des querelles de clocher !

      Supprimer
    2. Monsieur l'anonyme , merci pour votre pitié . Que des magistrats nomment d'aussi piètres commissaires enquêteurs : force de constater qu'une telle erreur dans un dossier de cette importance fait apparaitre une certaine incompétence . un dossier ça suppose une relecture avant publication ....Vous imaginez deux secondes la réaction de son responsable si cela c'était passé dans le privé ??? Quant à l'avis du Préfet de région , nous savons tous qu'il s'agit de l'avis de dogmatiques de l'environnement qui n'ont qu'un but bloquer tout projet d'envergure . Nous avons bien compris que votre parti pris est plus orienté vers l'opposition à Christophe Chabot . vous faites sans doute parti de ces 2 à 3% qui prétendent changer la face de la terre ?? . Mon pauvre Monsieur vous me faites pitié

      Supprimer
  15. Je suis d'accord avec vous, la pertinence des observations devrait primer sur le nombre d'avis. Le problème est que nous recevons beaucoup de messages de personnes ayant donné leur avis, souvent un avis favorable, mais qui ne retrouvent pas leurs arguments dans les conclusions. Alors que tous les avis défavorables ont été pris en compte et résumés par la commissions, de nombreux avis favorables apparaissent donc vides de contenu, alors qu'une argumentation sérieuse était souvent derrière. Vous dites que les conclusions s'appuient sur les arguments, encore faudraient-il que les arguments favorables au port soit considérés un minimum par la commission.

    RépondreSupprimer
  16. Jean-Yves CHARBONNIER18 janvier 2012 à 11:37

    Bonjour
    Je suis totalement favorable à la réalisation de cet ouvrage qui , s'il se réalise, ne fera que développer l'outil économique de la région et de Brétignolles sur mer. Ayant assisté aux débats publics ou chacun s'est exprimé, je fus convaincu du bien fondé de ce projet. Je soutiens donc totalement votre association.
    Ce qui m'a le plus étonné dans les conclusions de la commission d'enquête, c'est une position sans discernement sur les 7 dossiers, jugés tous négatifs. Cela me rappelle, du temps ou j'étais très actif, comment, dans les compétitions commerciales, chacun faisait jouer ses contacts pour influencer un résultat, que chacun voulait en son sens. Ce type de comportement aboutissait régulièrement à un manque d'objectivité et des prises de positions maximalistes et partiales. Nous sommes manifestement dans ce cas.
    J'espère que les instances qui seront chargées de revisiter le dossier aurons l'objectivité, la sagesse qui permettra de saisir cette réalisation comme une véritable opportunité pour l'avenir.

    RépondreSupprimer
  17. je suis des alentours de brétignolle je suis pour le port oui une grand majorités veulent vraiment ce port alors oui il faut continuer à ce battre
    tous en semblent, l'union fait la force

    RépondreSupprimer
  18. La personne qui donne un avis autorisé sur l'utilisation des champs lexicaux doit savoir qu'il n'y a pas de communication par mots , surtout sur un sujet sensible, qui soit dépourvue d'émotion dans un sens comme dans l'autre. Les partisans utilisent bien sûr un champ lexical mélioratif pour apprécier le projet, par exemple "fabuleux, les enfants du pays, magnifique..." ou péjoratif pour ironiser sur les opposants "les plagistes" (néologisme) par exemple. Les opposants , évidemment, sensibles à la destruction d'un environnement ne peuvent avoir qu'un champ lexical mettant en évidence ce qu'ils veulent prouver. Mais les Commissaires enquêteurs de 5 sensibilités différentes savent décoder. Si les résultats avaient été favorables, nul doute que ces mêmes personnes auraient été encensées. Il n'y pas de débat possible sans parti pris lexical. Mais que dire de la présentation photographique du projet? Présenter le projet vu d'avion, sans présenter une vue du récif depuis de la plage, présenter un photomontage avec des catamarans prêts à partir alors que les départs à la voile seront tractés, présenter des promenades exemptes de toutes protections , un bateau entrant au port toutes voiles dehors sur une mer d'huile.... mais oublier de montrer une vue du "trou" (propos de monsieur le Maire ) à marée basse, si ça, ce n'est pas tromper les gens, cela y ressemble diablement

    RépondreSupprimer
  19. pour ou contre, il faudrait que ce blog reste correct et que les brétignollais puissent donner leur avis sans être maltraités, nous habitons un village ouvert sur le monde et quand on lit le blog d'un certain Bourcereau cela ne donne pas un bon exemple d'ouverture, cela fait même très peur d'imaginer que ce genre de démarche ne fait que dresser les gens les uns contre les autres !

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour
    je me permet de vous renvoyer le premier message que je vous avait écrit pour saluer la création de votre association et de son blog; apparemment un bug informatique a du se produire car il semble que vous ne l'avez pas reçu, j'y expliquais les raisons qui me poussent à consulter votre site et à y réagir en toute indépendance (comme je le fais sur le blog des opposants au projet) et avec un esprit dénué de vélléités, un peu comme M Dion qui lui est favorable au projet, aussi, je recopie ci-dessous mon premier texte
    Très cordialement (et bonjour aux partisans qui me connaissent, çà ne nous empechera pas de nous dire bonjour, j'éspère ! ;-) ):

    Bonjour, et tout d’abord, félicitations pour la création de votre association et de son blog !

    Comme vous le savez peut-être je suis ce qu’on pourrait appeler un opposant au projet de port (et non opposé systématiquement aux personnes qui le soutiennent), je tiens donc à vous faire part de quelques observations concernant le sujet qui nous préoccupe tous autant, quelque soit le « bord » sur lequel nous nous positionnons…

    Dans un premier temps, permettez-moi de poser une question, la vraie question….
    Doit-on actuellement dire « Brétignolles veut son port », « des Brétignollais veulent leur port », ou encore « Brétignolles à besoin d’un port » ?
    Sous cet abord sémantique se cache sans doute le nœud du problème actuel : le port dans le projet présenté, peut il être reconnu d’utilité publique (pour tous) ?
    Il semble que non.
    Il est clair cependant, que pour certains, le port serait utile, mais vous l’avez lu comme moi, la majorité des avis favorables évoque le besoin d’un accès à la mer facilité par rapport à l’existant, ou la mise aux normes du bassin de baignade (quelles normes exactement ? Cela n’est évoqué nulle part dans le dossier BRL). Ces deux points peuvent être résolus par la mise en place d’autres projets…

    S’agissant de l’enquête d’utilité publique et des conclusions des commissaires enquêteurs, vous savez comme moi que ce n’est pas le nombre de « suffrages » exprimés qui influe sur les résultats mais bien l’argumentation de chaque participant ; M le Maire l’a d’ailleurs bien rappelé lors de la réunion publique de Juin 2011.

    De plus, le dossier de BRL, s’il était solidement structuré (bien que critiquable facilement part des experts) sur les points environnementaux ou techniques, était, sur le champ de l’utilité publique d’une légèreté proche de l’amateurisme. Je ne vais pas ici reprendre toute mon argumentation soumise à l’enquête publique, étayée par mon passé en tant qu’éducateur sportif au sein d’écoles de croisière, en particulier (vous pouvez la consulter en ouvrant ce lien : http://www.fichier-doc.fr/2011/08/08/enqueteup-1/ ).

    Il semble donc qu’aujourd’hui, si Brétignolles à vraiment besoin d’un port, il faille relancer des études complètes, car vouloir un port ne suffit pas ; il doit être nécessaire et justifié ; ce que n’a pas pu démontrer le projet que vous soutenez.

    Pour ma part, je pense enfin que ces dossiers nous ont déjà couté hélas, bien cher et je comprends votre amertume, qui devrait être dirigée non pas vers les opposants mais plutôt vers les cabinets d’études « grassement » ( ?) rémunérés pour un travail bien pauvre sur certains points.

    J’aimerais (je suis un peu utopiste) voir cette polémique close rapidement pour conserver un climat serein dans notre petite commune et j’aimerais voir toute ces énergies redirigées vers des projets raisonnables correspondant aux vraies attentes des plaisanciers locaux ainsi qu’à de réelles perspectives d’avenir pour Brétignolles…

    Je vous remercie de votre attention et apprécierait de partager avec vous toutes remarques réellement constructives et argumentées.
    Cordialement
    Bruno Mottais

    RépondreSupprimer
  21. nous voullons le portpour apporter plus de dynamiste a bretignolles du travail pour les jeunes.alors arreter votre petite guerrevous les entis port aller rendez vous le 4 fevrieraux sables d olonne

    RépondreSupprimer
  22. j'ai 25 ans et je suis pour le port ! et mes potes aussi
    on voudrait bien du boulot ici nous

    RépondreSupprimer
  23. plus de 75 ans et moins de 25 ans c'est quoi cette polémique, on est brétignollais ou pas, on est pour ou on est contre, mais si maintenant c'est une question d'âge, c'est quoi le bon ? 45 ?

    RépondreSupprimer
  24. Marie de Brétignolles25 janvier 2012 à 14:32

    Je vois fleurir ici ou là quelques commentaires de gens qui s'étonnent voire s'indignent contre le fait que la municipalité ne baisse pas les bras, certains pensent même qu'elle " s'acharne ".
    Devant une telle copie ( je veux parler du rapport final de l'enquête publique ), truffée d'irrégularités partisanes et d'erreurs grossières, je pose la question :
    N'est- ce pas légitime de la part d'une municipalité que de défendre un projet abouti ( 10 années de travail et d'évolutions ), ne serait- ce que pour la population qui l'a approuvé en 2003 puis à 2 reprises ensuite, en 2008 ( élections ) et cet été ( enquête publique ).
    Imaginons 2 secondes que le conseil municipal ne donne aucune suite à ces conclusions :
    Face à un rapport objectif, pertinent et honnête, qui aurait pointé les quelques sujets à renforcer, la question aurait pu se poser.
    Mais là, soyons sérieux ! L'enquête n'étant pas valide, il est du devoir des élus de le dire et de demander une nouvelle enquête.
    Encore une fois, imaginons 2 secondes que le conseil municipal " abdique ", ces mêmes sceptiques ou détracteurs auraient été les premiers à ironiser, crier au scandale et auraient volontiers taxé les élus d'irresponsables et de couards.
    Alors, oui, nous sommes concernés par ce mouvement de protestation.
    Oui, nous serons présents à vos côtés le 4 février pour réclamer une nouvelle enquête publique. Partout, de nombreuses personnes se mobilisent et participeront à ce nouvel élan démocratique.
    Rendez- vous donc aux Sables d'Olonne le 4 février pour dire Oui au port de plaisance de Brétignolles sur Mer.

    RépondreSupprimer
  25. moi je pense qu'il faut tenir bon
    redemander une enquête est légitime
    pour le non respect des demandes d'anneaux
    pour le budget non respecté
    ne baissons pas les bras
    LA MUNICIPALITE NOUS SOMMES AVEC VOUS
    on attend que vous défendiez nos intérêts
    il faut agir et réagir

    RépondreSupprimer
  26. reagir à une enquête à charge qui ne prend pas en compte les bons chiffres, est légitime, et la colère du maire est notre colère à tous qui nous nous sommes battus pour ce beau projet, si la mairie avait laissé tomber après tout ce qu'elle a fait, nous n'aurions pas compris, s'il y a une chance il faut la saisir MERCI MONSIEUR LE MAIRE nous sommes derrière vous et nous ne sommes pas vos valets !
    A BON ENTENDEUR !

    RépondreSupprimer
  27. un équipage de brétignollais1 février 2012 à 23:29

    a samedi

    RépondreSupprimer