Nombre total de pages vues

mercredi 18 janvier 2012

Les arguments des personnes favorables au projet n'ont pas tous été pris en compte par la commission!

Nous recevons en ce moment même des messages de colère de beaucoup de Bretignollais. En effet, comme la majorité d'entre nous, ils ont émis des avis favorables à ce projet de port. Ils ont même argumenté leurs avis, parfois de manière très détaillée. Or ces personnes, en voulant regarder la retranscription de leurs commentaires, se sont rendu compte que leurs avis ont bien été pris en compte, mais que l'argumentaire quant-à lui n'existait pas. A contrario, tous les arguments des opposants ont été pris en compte, détaillés, mis en valeur aussi par des "de nombreuses observations... beaucoup d'observations...de très nombreuses personnes..." pour des enquêtes ayant reçu quelques dizaines ou centaines d'avis. Cependant ce vocabulaire n'est pas employé pour l'enquête d'utilité publique pour les avis favorables au projet (5607 avis favorables). Les arguments des personnes favorables seraient alors uniquement: "les observations favorables faites sur ce thème sous-estiment... relativisent ...". La commission a délibérément mis en valeur les arguments contre le port, et sous-estimé voir oublié (est-ce volontaire?) les arguments en faveur du port. Certaines personnes nous ont fait remarquer qu'elles ont été comptabilisés comme étant contre le projet alors qu'elles s'étaient exprimées en faveur de ce projet. Le parti pris de la commission est donc ici très clair, mais jusqu'où cette commission est allée dans le dénigrement des avis des brétignollais??

19 commentaires:

  1. Non seulement cette commission n'a tenue aucun compte des avis Brétignollais favorables , elle préfère citer un poème d'une opposante ( ça vous dis le niveau .... ) , mais qui plus est ne sait pas compter .... la honte queand on est rémunéré à plusieurs dizaines de millier d'euros !!! c'est pas la crise pour tout le monde . Bel exemple !!!

    RépondreSupprimer
  2. je rejoins totalement cet avis. Pour ma part une partie de mon témoignage est bien pris en compte dans la DUP, et plusieurs autres paragraphes renvoyés sur l'enquête 4 mais je ne me retrouve pas dans l'enquête 4 .....

    Quel beau travail messieurs les commissaires! Votre travail a sans doute été bénévole et désintéressé.

    A quoi a servi la prolongation de 15 jours de l'enquête ? la répartition pour/contre était déjà faite. Ah moins que cela ne soit pour ajouter quelques 120 à 130 heures de labeur .....

    RépondreSupprimer
  3. c'est tout à fait faux, mes arguments comme les votres, n'ont été repris que très partiellement; les commissaires enqueteurs ont certainement lu toutes nos remarques mais seuls quelques morceaux choisis on ne sait comment figurent dans les rapports; ne vous sentez pas lésés particulièrement, tout le monde l'a été... le traitement est donc bien équitable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bretignolles veut la vérité19 janvier 2012 à 02:15

      il faut être honnête et arreter la polémique : oui il y a des avis contre et c'est normal (nous ne sommes pas en Birmanie ou en Corée comme le laisse penser certains opposants non pas au port juste à Christophe Chabot)mais la vérité est là:
      - plus de 80% des brétignollais sont pour le port
      - l'étude financiere de la commission d'enquête en plus d'être totalement non objective quant au remplissage est totalement fausse
      - que dire des 1 970 000 euros comptés 2 fois dans l'hypothèse 1
      - que dire des 1 638 000 euros comptés 2 fois dans l'hypothèse 2
      Dans les 2 cas même en partant des hypothèses malhonnêtes de la commission, en ne comptant qu'une fois ces remboursements le bilan financier devient bénéficiaire => la commission d'enquête si elle avait le courage devrait reprendre les pages 17 à 22 de la DUP communiquer qu'elle a fait une erreur de "calcul" et refaire de nouvelles conclusions signalant que le projet est un atout pour la commune et les brétignollais. Sans compter les retombés économiques locales.
      Il est vrai qu'en touchant 56.000 euros pour 5 mois 1/2 et 1200 heures ( soit 8h par jour 7 jours sur 7 qui peut croire ça!)Mr Pipet ne se soucie pas des problèmes de chômage.
      Il est vrai aussi que de toute façon je le cite :"la clientèle brétignollaise aime les plaisirs simples, plutôt populaires" page 9 de la DUP. Rien à voir avec un commissaire enquêteur "désintéressé" qui cumule petite retraite de commandant de police et dédommagement de 56.000 euros!
      Pour ce qui est du reste on peut en discuter mais j'aimerai voir les opposants reconnaitre que le bilan financier est FAUX .

      Supprimer
    2. c'est vrai pourquoi n'entendons nous pas les opposants nous expliquer les pages 17 à 22 de la DUP ? Mr Bourcereau sans doute trop occupé à faire des caricatures et Mr Mottais à le féliciter. Qui parlait de gourou déjà .....

      Supprimer
    3. Ah, çà y est, les attaques personnelles... anonymes...
      il est vrai que je n'ai pas compris l'analyse financière figurant au rapport, peut être à cause du problème que vous évoquez...
      Cela ne m'empêche pas de garder la tête froide, aussi je serai ravi de partager un moment de discussion autour d'un bon petit café ou de toute autre boisson de votre choix (peut être pas le champagne quand même)afin de faire connaissance.
      Mon mail : bruno.mottais(at)laposte.net
      Cordialement
      Bruno Mottais

      Supprimer
  4. Non, monsieur le premier anonyme (je vois que sur ce blog également, les anonymes foisonnent) ayant moi-même effectué des missions (pour le Ministère de l'Education Nationale) je dois rétablir une vérité : les commissaires enquêteurs ne sont pas REMUNERES des milliers d'euros comme vous le laissez penser, ils sont rémunérés à un taux légal qui n'est d'ailleurs pas si élevé que vous le pensez, le reste concerne leur défraiement tout aussi légal : remboursement de leurs voyages, repas, séjours etc...Il serait plus élégant de la part de la mairie de le préciser pour éviter de telles remarques

    RépondreSupprimer
  5. messieurs qui savent tous:
    56000€ pour 1200 heures cela fait 4.6 € de l'heure !!!
    Accepteriez vous de travailler à ce tarif ?
    Même à la retraite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis obligé de répondre à ce message qui est destiné à induire en erreur les brétignollais. "Le montant de la vacation horaire, hors taxe sur la valeur ajoutée, est fixée à 38,10 EUR". Veuillez vérifier vos sources avant d'avancer de faux chiffres. Ce sont toutes ces approximations qui amènent les brétignollais dans le flou concernant ce projet.

      lien:
      http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=20030710&numTexte=11723&pageDebut=11723&pageFin=

      Supprimer
    2. brétignolles veut la vérité19 janvier 2012 à 05:39

      Cher(e) anonyme je pense que vous avez aidé les commissaires enquêteurs à faire le bilan financier car vous maitrisez aussi bien les chiffres qu'eux: en effet 56000 euros divisés par 1200 font : 46,66 euros et pas 4.6 !! Vous voulez tellement décrédibiliser que vous faites comme eux : trafiquez les chiffres: soit erreur ou alors incompétence ! en tout cas même pour 4.6 euros je ne vous embaucherez pas, si on doit toujours repasser derrière....

      Supprimer
    3. Je ne sais pas si anonyme maitrise mal les chiffres mais Bretignolles veut son port ne sais pas bien lire et pour ce qui est d'induire les gens en erreur vous
      ne faite pas mieux sur légiférance il faut lire que la vacation de 38,10 eur est
      une vacation de trois heures vous voulez tellement décrédibiliser que vous faites
      comme eux interprétez les textes ou incompétence . C'est probablement vous qui avez fait les devis pour ne trouver que 33 millions!.....

      Supprimer
    4. heureusement que vous n'êtes pas comptable, sinon quel dégat: reprenez votre calculette et vous verrez que 56000€ divisé par 1200 heures ne font pas 4.60€ de l'heure mais 46.66 € de l'heure, à ce tarif je veux bien être retraité

      Supprimer
  6. C'est à cause de personnes comme vous que le débat est totalement faussé. Je vous apporte donc une autre preuve qui prouve que "le montant de la vacation horaire, hors taxe sur la valeur ajoutée, est fixée à 38,10 EUR". C'est l'article 3. Je ne comprends pas votre démarche qui consiste à vouloir cacher la vérité. Quand la vérité est claire, ne venez pas la troubler. D'où viennent ces 3h?

    http://www.ineris.fr/aida/?q=consult_doc/version_imprimable/2.250.190.28.8.2383/false

    RépondreSupprimer
  7. Que de mauvaise foi: une vacation =3 heures
    1200H =400 vacations
    400x38,10=15240eur
    Avez vous compris?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les indemnités des commissaires enquêteurs sont arrêtées par le tribunal administratif. Le nombre de vacations est défini "en fonction du nombre d'heures consacrées à l'enquête".
      Il y a confusion sur le terme "vacation"
      Par exemple, une permanence dans une mairie, comme une réunion, sont indemnisées pour leur durée exacte : nombre d'heures X par 38,10. Par contre, pour le temps passé aux autres tâches, des critères sont définis tels que nombre de km parcourus, nombre de pages rédigées, dactylographiées ou reproduites etc.
      Les déplacements, kms, repas, nuitées, quant à eux sont indemnisés selon le barême en vigueur pour la fonction publique.

      Supprimer
  8. Eh bien tout cela est faux et il va falloir encore une bonne dizaine d'articles pour arriver
    à une bonne info cela est lamentable!.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pouvez-vous préciser ce qui selon vous est faux ? Nous pourrons ainsi économiser les dizaines d'articles qui seraient nécessaires pour arriver à une bonne information. Merci.

      Supprimer
    2. votre exemple: une permanence dans une mairie sera de trois heures ou une
      vacation à 38,10 le reste du temps sera divisé par 3 et arrondis au multiple de trois pour donner un certain nombre de vacations à 38,10 le reste n'est que des frais Kms à 0,32 du KMS la dactylo 1,50 la feuille les repas et l'hôtel barème
      en vigueur.
      Votre projet aura au moins servi à qq chose avant de ce retrouver au panier!.....

      Supprimer
  9. Bravo pour la très belle démonstration samedi 4 février de la nouvelle association "BRETIGNOLLES VEUT SON PORT". Maintenant l'opposition ainsi que la commission ne pourront plus dire que les Brétignollais(es)ne veulent pas de port. Quel contraste avec la manif de la vigie cet été qui avait racolée même des enfants pour ne pas atteindre 100 personnes. Cela dit, il serait temps que tout le monde travail en bonne intelligence à ce projet pour que demain les Brétignollais(es) puissent se croiser sans rancoeurs

    RépondreSupprimer