Nombre total de pages vues

lundi 12 mars 2012

La lettre de la Vigie essaie d'induire en erreur les brétignollais !


Il parait que la Vigie était dans le bureau de M. le Préfet de la Vendée lors de sa réunion avec M. le Maire. Elle aurait aussi été présente lors de la rencontre avec Madame la Sous-préfète. En effet, il parait que M. le préfet de la Vendée "a annoncé au maire que son projet ne pouvait se réaliser", et qu'il a "confirmé son refus du projet" à la Vigie. De même la Sous-préfète nous aurait annoncé lors de notre rencontre aux Sables d'Olonne le jour même de la manifestation, que "le projet n'aboutirait pas". Nous n'avons pas dû entendre les même mots. En tout cas, comment faire dire des mots à des personnalités représentant l'Etat dans le département, sans connaitre la teneur de ces rencontres, s'en y avoir participé? Il y a ici un dénigrement total de l'Etat représenté par M. le Préfet et Madame la Sous-préfète. Les représentants de l'État ont seulement annoncé à notre association ainsi qu'à la Mairie que pour avoir une nouvelle enquête publique, il fallait présenter un nouveau projet. En effet, du point de vue juridique, une nouvelle enquête publique sur un même projet est impossible. Le préfet nous a donc annoncé que si nous mettions en place un nouveau projet, alors l'ancien sera annulé, et par conséquent il n'aurait pas à se prononcer dessus. On est bien loin du refus du projet par les autorités de l'État.

La manifestation, organisée par l'association Brétignolles veut son Port, et non par la Mairie, aurait été "un forcing médiatique pour organiser une grande publicité autour de la manifestation". Dire que la manifestation a été une réussite que ce soit en terme de mobilisation, d'organisation, d'intérêt de la population aurait été plus approprié que le mot "forcing". Les médias sont venus afin de couvrir un évènement majeur dans la défense du port de Brétignolles. N'oublions pas que la Vigie avait réussi son "forcing médiatique" en réunissant quelques dizaines de personnes. Pourquoi alors reprocher à la presse de s'intéresser à une manifestation dont les journalistes et les organisateurs s'accordent à établir un nombre de participants autour des 2000 (c'est-à-dire plus de 1900 manifestants de plus qu'à la manifestation organisée par la Vigie en plein été). Il n'y a qu'à regarder les photos pour se rendre compte de l'importance de la mobilisation
De même le maire aurait « été sourd à la position de la plus haute autorité de l’Etat dans le département » et aurait organisé une manifestation. L’organisation a été gérée, nous vous le rappelons, par notre association. Elle était prévue depuis début janvier, donc bien avant la première rencontre avec le Préfet de la Vendée. La manifestation n’a pas été abandonnée tout simplement parce que le préfet n’a jamais dit qu’il n’y aura jamais de port, mais seulement qu’il n’y aura pas de nouvelle enquête publique sur le même projet, ce qui est juridiquement incontestable.

Mais un nouveau projet peut être présenté s’il est substantiellement modifié, c’est ce que la mairie de Brétignolles est en train de faire en ce moment. 

17 commentaires:

  1. Il va falloir qu'un jour les membres de la Vigie prennent conscience qu'ils sont en infériorité et que leur position absurde nuit aux Brétignollais .
    Vivement les prochaines municipales pour remettre les pendules a l'heure et les membres de la Vigie à leurs places .

    Membres de la Vigie peut être ? Brétignollais pas sur ? voila pourquoi leurs manifestations n'ont lieu que l'été et réunissent si peu de personnes et qu'il faut trafiquer les photos avec des objectifs pour faire croire à un grand nombre d 'individus

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette mise au point ;on voit que la Vigie ne sait plus quoi faire et quoi dire pour nous decourager ;mais on est toujours la pour soutenir notre Maire

    RépondreSupprimer
  3. Comment la Vigie peut elle savoir ce qui s'est dit dans le bureau de M. le prefet et dans celui de Mme la sous préfète?

    RépondreSupprimer
  4. Si la Vigie a raison, ça veut dire que le préfet a un double discours. Je ne pense pas que cela soit vrai. Mais il est vrai que la Vigie a dû interprété les propos de M. le préfet. Lorsqu'il dit qu'il n'y aura pas de nouvelles enquête sur le projet actuel, cela ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas sur un autre projet. Quelle confusion de la part de la vigie tout de même.

    RépondreSupprimer
  5. Ca m'énerve d'entendre des critiques sur la manifestation, alors que la Vigie a fait exactement la même chose, enfin je veux dire qu'elle a essayé, sans grand succès. Donc oui c'est une opération médiatique, sinon on ne se serait pas déplacé. Et oui ce fut une réussite. Parler de forcing? je ne vois pas pourquoi, chacun était libre de venir ou de refuser. Si la presse se déplace c'est bien, sinon tant pis (france 3). Mais 2000 personnes méritent quand même une couverture médiatique. Si il n'y avait eu que 100 personnes, la presse nous aurait critiqué. Elle n'a pas critiqué la Vigie qui n'avait rassemblé que 60 personnes en plein été... Il est donc normal qu'elle parle de notre grand rassemblement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Silence assourdissant du journal des Sables qui titré " UNE CHAINE HUMAINE "
      Et pour FR3 il ne doit pas y avoir de droit de réponse VOILA UNE CHAINE DEMOCRATIQUE

      Supprimer
  6. La Vigie, ou l'art de faire dire n'importe quoi à n'importe qui, notamment aux autorités de l'Etat

    RépondreSupprimer
  7. et ce chiffre de 3,6 millions, j’espère pour eux qu'il est vrai. Car s'il s'avère qu'ils se sont trompés de quelques millions, ils ne seront plus crédibles pour s'opposer au projet. Espérons que la ville ne tarde pas trop à publier les chiffres.

    RépondreSupprimer
  8. S'il s'avère que M. le Préfet et Madame la sous préfète n'ont pas tenu de tel propos (et je pense qu'ils ne les ont pas tenu), les accusations de la Vigie sont très graves, d'autant plus que ces informations ont été données aux Brétignollais dans leurs boites aux lettres. Il faut que la Mairie communiquent dessus je pense

    RépondreSupprimer
  9. En plus la version du Maire est confirmée par le communiqué du préfet. Pas d'enquête publique sur le même projet. Pour une nouvelle mise en enquête, il faudra une modification substantielle, donc un nouveau projet est possible, une nouvelle mise en enquête publique est aussi possible. Il faudra seulement vérifier la volonté de l'Etat de toujours vouloir un port sur le principe. Mais rien n'empêche la Mairie de proposer un nouveau projet, le Préfet ne l'interdit nullement. C'est vraiment une déformation de la parole de l'Etat dans le département, cela discrédite l'opposition en disant cela

    RépondreSupprimer
  10. Je pense qu'il faut attendre que la Mairie communique officiellement sur le cout des dépenses liées au port. Si ce coût est moins important que 3,6 millions, alors les habitants de Brétignolles vont comprendre que la Vigie essaie de les instrumentaliser. De plus ils ont dû voir le communiqué du préfet, mais il serait peut être utile de l'envoyer aux Brétignollais aussi afin qu'ils s’aperçoivent que le préfet ne dit pas non à un port.

    RépondreSupprimer
  11. On parle d'une manif avec 2000 personnes c'est un forcing médiatique que M. le Maire a imposé aux journalistes, par des pressions économiques, financieres, peut etre corporelles? (la Vigie n'est pas à une connerie prés je pense), si il y avait eu 100 personnes ca aurait été l'échec de la Mairie, la fin du projet, le non soutien des brétignollais. Si il y avait eu 500 personnes cela aurait démontré la non nécessité d'un port, et si il y avait eu 15 000 personnes, cela aurait été aberrant car les médias auraient tous été corrompus. Quoiqu'il se passe, quoiqu'il se dise, les opposants ne sont pas contents. Il ne faut pas les écouter, il faut donc systématiquement rétablir la vérité pour ceux qui pourraient écouter tous leurs mensonges.

    RépondreSupprimer
  12. oui de toute façon, la manif aurait soit été un focring médiatique avec soupçon de corruption, soit un échec marqué par de l'incompétence. Au final, moi j'en ai marre d'entendre toutes ces critiques, qui ne sont pas du tout constructives, marquées par de la jalousie envers une mobilisation massive

    RépondreSupprimer
  13. Si vous aviez suivi le faible niveau de la Vigie, vous auriez pu nous dire ce que le préfet a dit à la Vigie pendant leur entretien, eux ne se gênent pas pour inventer les propos du préfet. Heureusement, vous remontez le niveau en expliquant clairement la situation

    RépondreSupprimer
  14. En plus leur lettre est distribuée dans les boites aux lettres, ils essaient vraiment de faire avaler leurs mensonges à tout le monde. Moi je veux seulement que la vérité soit dite: sur le coût, sur ce qu'a dit le préfet (ça je l'ai vu dans son communiqué). Et pour l'instant, je ne crois pas du tout la Vigie

    RépondreSupprimer
  15. bonjour a tous; je ne suis pas bretignolais de souche mais vendeen de coeur . JE SUIS TOTALEMENT POUR LA CREATION D UN PORT A BRETIGNOLLES ; UN PLUS POUR LE TOURISME un bonjour du nord pas de calais mr vallez

    RépondreSupprimer
  16. le port a bretignolles; un plus pour le tourisme originaire du nord pas de calais mais vendeen de coeur mr vallez

    RépondreSupprimer