Nombre total de pages vues

mercredi 19 mars 2014

Les courageuses révélations de Bernard Deleau

Hier encore, c’était une rumeur, Thierry Biron et son équipe étaient pilotés par Olivier d’Audiffret, c’est aujourd’hui une certitude !

La lettre ouverte de Bernard Deleau, diffusée sur son blog Brétignolles autrement (http://bretignollesautrement.blogspot.fr), et abondamment déposée dans nos boites à lettre, est révélatrice des méthodes employées par ceux qui se présentent devant vous en donneurs de leçons. Cassons d’abord ceux qui nous gênent, ensuite peut être, nous réunirons !!!

(extrait de la lettre ouverte de Bernard Deleau du 17 mars 2014 le blog "Brétignolles autrement")

Le seul tort de Bernard Deleau fut de faire acte de candidature aux élections municipales, de plein droit, sans se soucier de faire de l’ombre à quiconque. Cette attitude courageuse a fait de lui un paria, livré aux injures et à la vindicte de ceux qui prétendent réunir Brétignolles. Nous connaissons bien ces méthodes guerrières pour les avoir subies et sommes très étonnés de les voir utilisées par un homme qui prétend être demain à l’écoute de tous.

Comme Bernard Deleau, nous regrettons la légèreté avec laquelle Thierry Biron fait l’analyse brute de l’endettement de notre commune, sans jamais en évoquer les raisons et la logique implacable. L’équipe en place a construit pour vingt ans des infrastructures dont chacun profite dès à présent, l’endettement est donc normal, c’est le lot de tous ceux qui ont la volonté et le courage d’investir.

Ce fût d’abord le numéro raté du comique troupier, l’écolo de service, récitant sa leçon mal apprise, traitant d’un sujet hors de ses compétences et parlant à l’envie de refus des services de l’état qui n’étaient en réalité que des avis consultatifs. Monsieur le Préfet n’a-t-il pas soumis le projet à l’enquête publique ?

Monsieur d’Ornellas, plus suffisant que jamais, n’a-t-il pas déclaré l’impossibilité d’exploitation du site, dangereux et impropre selon lui à la navigation, balayant d’un revers de main les conclusions de la grande commission nautique.  Monsieur d’Ornellas, à qui il ne manquait que les effets de manches, a curieusement comparé les finances publiques de la France à celles de Brétignolles, et comme le ridicule ne tue pas, décidé seul de l’arrêt des subventions en oubliant au passage l’investissement privé. Bernard Deleau a raison, avec l’équipe Thierry Biron, le pire est à notre porte, enfermons nous à double tours.

Avant de poursuivre notre marche en avant, regardons derrière nous le travail effectué en deux mandatures. Les halles, la médiathèque, les salles de tennis de table, l’aménagement du centre bourg, les lotissements pour les jeunes (150 maisons) à prix coûtant, 6 nouvelles classes ouvertes dans les écoles à Brétignolles, sur 19 pour l’ensemble du canton pendant les mandats de Christophe Chabot. Combien de communes ont su rassembler avec succès et sous un même toit l’accueil périscolaire public et privé ?

Brétignolles sur mer jouit d’un tissu associatif particulièrement fort, et nous n’avons pas attendu Thierry Biron pour réunir.

Notre avenir est avec l’équipe en place, que nous allons reconduire parce qu’ils le méritent et que nous le valons bien.

Dimanche nous voterons pour la liste Christophe Chabot

29 commentaires:

  1. Christophe Chabot a fait beaucoup pour les jeunes, j'en connais pourtant un qui crache dans la soupe en s'affichant dans la liste à Biron.
    Peut être qu'il lui a promis une nouvelle discothèque ? Nous avons honte d'avoir un tel voisin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un voisin du momo Trêves20 mars 2014 à 09:26

      Je vois bien de qui vous parlez et avec lui , ce n'est pas pour demain la TRÊVES,mais nous sommes de vrais démocrates et devons l'accepter comme il est.
      Il s'appercevra bientôt mpais trop tard qu'il a choisi un camp nauséabond.

      Supprimer
  2. Mr Deleau a eu le courage de mettre sur son blog sa lettre révélatrice des manigances des sapiteurs !
    Il s'expose certainement à des recommandés avec AR, spécialité du troisième oeil de la liste Réunir Brétignolles.
    Le courageux meneur invisible de cette liste poste sans doute ses lettres avec AR en même temps que celles qu'il dépose pour la liste Réunir en se vantant que c'est lui "Mossieu ........" qui décide!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    bizarre pas un mot de cette lettre chez le blog qui "fouette"

    RépondreSupprimer
  4. qui pourrait avoir envie de voter pour une liste tronquée et instrumentalisée par un fantome que personne n'a envie de voir revenir

    RépondreSupprimer
  5. courageux, honnête et édifiant le témoignage de ce candidat qu'on a jeté, la liste volée s'appelle réunir et veut la paix dans la commune après y avoir mis le feu,
    les brétignollais ne se tromperont pas dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Mr d'audiffret ne voulait pas de lui dans la liste Biron...j'en tombe sur le cul
    il conseilla l'un deux de prendre la place...on rêve
    merci monsieur deleau de cette lettre qui montre le vrai visage de la liste REUNIR et surtout les valeurs sur lesquelles elle s'appuie...la trahison, la dictature et la lacheté

    RépondreSupprimer
  7. Si j'ai bien compris,ce ne sont que des manants au service de leur bon Maître ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui bof un maitre dans sa tête seulement, il ne tire que les ficelles

      Supprimer
  8. On a du mal à y croire mais c'est pourtant vrai. Comment Monsieur Biron peut-il encore espérer avoir du crédit auprès des Brétignollais. C'est navrant.

    RépondreSupprimer
  9. Comment ne pas être satisfait de tout ce qui a été fait pendant ces 13 années avec toute la rigueur que cela impose. Marre des menaces et des mensonges. Mr Deleau à bien fait de divulguer les méthodes employées par Mr Biron. Il devrait avoir honte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Biron,Biron,toujours Biron, n'oubliez jamais qui se cache derrière et pilote l'ensemble. Olivier est derrière tout ça avec tous les tisques que ça comporte.

      Supprimer
  10. la première force de Chabot est son caractère entier, sa personnalité entreprenante et la deuxième est son équipe hommes et femmes qu'il met en avant parce qu'ils sont compétents et ils l'ont montré Il est bien entouré et cela se voit
    Biron est entouré d'inconnus ou de revanchards et les mentors qui ne sont pas sur sa liste lui tiennent la main et la brosse à reluire s'il est élu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez dit que chabot est :
      "entreprenante avec son équipe hommes et femmes qu'il met en avant " !
      Alors vous vous êtes un marrant ! On le savait entreprenant avec les dames ! mais avec les hommes ! Heum !...... passons !.......

      Supprimer
    2. je vous réponds29 mars 2014 à 01:45

      non ne passons pas...sur vos allusions foireuses
      et votre esprit de démolition
      vous n'imaginez meme pas ce qu'est entreprendre quand vous ne faites que détruire, votre mail en est la preuve

      Supprimer
  11. le vrai visage de ces donneurs de leçon apparaît au travers de la lettre , courageuse , de Mr Deleau . Quelle équipe hétéroclite !!! Biron , D'Audiffret , Ducos ,et le grand prêtre des opposants !!! . L'image qu'ils nous donnent est tellement loin de ceux qui se dépensent pour faire avancer leur commune . Comment pouvoir faire confiance à ces gens là ? c'est l'image type de ce que nous ne voulons plus en politique : magouilles , intrigues , faussetés .........quelle honte !!

    RépondreSupprimer
  12. J'ai discuté avec M. Biron aux halles dimanche matin et, je lui expliquais que si il était élu, il trouverait une association forte de 1400 adhérents Brétignollais pour lui rappeler qu'il y a une volonté de réaliser un port. (une épine dans le pied). Sur ce, il me déclare qu'il restait ouvert à toutes discutions, et que de toute façon le port n'aurait pas la même envergure. Surprenant ce discours démagogique quand on sait qu'il à dans son équipe des irréductibles contres. Qui trompe t-il? les Brétignollais qui l'écoute, où ces colistiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons eu vent effectivement de cet échange. Il serait très intéressant de reposer la question ce soir à leur réunion publique.

      Supprimer
  13. c'est sur que si j'étais dans la liste Biron je demanderais quelques explications mais bon je plaisante...

    RépondreSupprimer
  14. J'ai hate d'être arrivé à dimanche et pas seulement pour le triomphe de Chabot, mais pour aller aux halles voir Thierry la courbette faire son numéro de charme."Et booonjour Madame, et booonjour Monsieur,regardez moi bien, ne suis je pas le plus gentil?
    Avec moi, la sérénité sera de retour à Brétigtnolles, nous pourrons enfin parler sans risquer les foudres de Chabot etc etc." Le tout avec la bénédiction de son seigneur et maitre à qui il doit tant. Pauvre Tété, reveille toi, tu n'es plus toi même et crois en la parole d'un sage,"il n'est jamais bon de vendre son âme au diable"

    RépondreSupprimer
  15. comment se fait-il que nous recevions des courriers de la vigie avec les mêmes adresses que des courriers électoraux ? avec nos deux prénoms et nom de jeune fille pour les femmes et en double exemplaire pour un couple
    ou Mr Ducos a-t-il eu ces adresses là ? s'est-il servi de la liste électorale Biron ...
    pas très soucieux en plus de l'environnement toute cette paperasse qui n'allume même pas le feu de cheminée aujourd'hui, demain peut-être

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liste des électeurs est publique. La Vigie (comme d'autres associations) peut se la procurer à la Mairie.

      Supprimer
  16. Pas de souci,pour la lettre recommandée ,cela est fait
    Bernard Deleau

    RépondreSupprimer
  17. Mr Biron aime ce qui est "bien" bien gerer, bien circuler, bien vivre...grande ambition pour un homme qui s'est installé dans une liste qui n'était pas la sienne avec un programme usurpé
    Nous avons besoin d'une ambition à Brétignolles, nous l'avons trouvée il y a treize ans, tout ce que Mr Biron veut faire EXISTE déjà et a déjà été fait, il ne trompe que lui et ceux qui l'ont collé tête de liste et tirent les manettes, j'espère que cette usurpation lui vaudra d'être BIEN battu

    RépondreSupprimer
  18. Mr Jacques vous avez montrer une fois de plus votre incompréhension des réalités. Ce n'est pas parce qu'il accepte de mettre à l'enquête un dossier que le Préfet est d'accord avec. C'est tout simplement qu'il est complet.
    Et pour ne pas recevoir de refus votre idole a retiré le projet.
    Ais je été clair?

    RépondreSupprimer
  19. Pour sa deuxième réunion publique, le soldat Biron avait bien appris sa leçon et voulait visiblement montrer à son bon maître qu'il faisait des efforts.Rien de probant quand même et je ne vois pas ce gars aux commandes de notre commune.

    RépondreSupprimer
  20. Pourquoi ce torchon n'est pas signé de Chabot alors que c'est lui qui l'a rédigé ?
    Pour vous en remettre en permanence à Mr Deleau, c'est vraiment que les carottes sont cuites pour vous.
    Préparez votre exil les uns et les autres l'avenir ne s'annonce pas beau pour vous ! !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. votre défaite a du mal a passer,ça se sent bien au ton que vous employez.
      Pourquoi parlez vous d'exil et pourquoi notre avenir serait t'il sombre.Vous confirmez par votre propos ce qui se serait passé si vous aviez gagné et pourtant vous osiez prétendre REUNIR Brétignolles.Vos propos haineux n'ont pas place sur ce blog, épanchez vous sur le votre.

      Supprimer
  21. Propriétaire d'une ferme marine depuis 1972 et Brétignollais à part entière depuis 1999, je n'ai vu la commune changer de visage qu'à partir de 2001-2002, avec l'arrivée de Christophe Chabot à la mairie.
    Le marigot des Morinières a été transformé (sans emprunt) en un agréable parc, avec plan d'eau, salle d'activités pour les animations estivales, maison de jeunes , musée, pistes cyclables et piétonnes....
    En face du camping, un ensemble de maisons inachevées disparaissait sous les ronces, sans que les municipalités précédentes aient tenté de faire quoi que ce soit. L'arrivée d'une équipe intelligente à la mairie a permis de trouver une solution pour faire disparaitre cette verrue.
    Il y a seulement quelques années, les jeunes Brétignollais allaient dans des écoles vétustes. Aujourdhui, ils disposent tous de locaux neufs, avec trains de sport, gymnase, cantine, etc... à deux pas. Pour réussir une telle transformation, il ne faut pas que de l'argent, il faut surtout des gens intelligents aux manettes.
    Dans le centre du bourg, les commentaires sont superflus, tant la transformation est spectaculaire
    Enfin, bien que n'étant pas propriétaire d'un bateau, j'attend les premiers coups de pioche avec impatience. Ce sera un lieu de vie formidable et un atout important sur le plan touristique. Depuis 10 ans, notre commune a fait une entrée remarquée dans le 21ème siècle. Il serait désastreux que, dimanche soir, nous revenions quelques dizaines d'années en arrière, en confiant les manettes de la commune à des gens haineux et sans idée.

    RépondreSupprimer