Nombre total de pages vues

samedi 1 décembre 2012

Motion soutenant le port de Brétignolles votée à l'UNANIMITE: une nouvelle étape franchie, un nouveau départ pour le port!

 
Jeudi soir dernier, le port de Brétignolles a pris un nouveau départ: c'est à l'unanimité que la motion approuvant le portage du projet par la CDC a été votée par le conseil communautaire.
 
Nous nous réjouissons de cette décision et remercions chaleureusement les élus communautaires qui, par ce vote sans aucune ambiguité, nous rejoignent et vont nous épauler dans la conception et la finalisation du projet.
 
Malgré la désinformation, les tentatives d'intimidations et les pressions par appels téléphoniques de certains, les élus communautaires ont pris leur décision pour l'avenir de notre bassin de vie. Le port de Brétignolles prend de fait sa dimension communautaire et bientôt départementale!
 
Une fois de plus, contrairement à ce qu'affirment une minorité d'opposants, le projet n'est pas mort, loin de là. Il est temps d'ouvrir les yeux messieurs les grincheux: ce n'est pas le projet d'un homme, ni celui de quelques conseillers municipaux soit disant manipulés ou de "béni oui oui", mais celui de toute une communauté de communes, d'un bassin de vie...

Les grands principes de respect de l'environnement, de renforcement du dynamisme économique, de mise en avant de notre littoral, de création de nombreux emplois pérennes, de développement de l'attrait touristique de notre bassin de vie, sont une nouvelle fois revendiqués et inscrits "dans le marbre".

L'aspect financier n'est pas oublié puisqu'il sera totalement maîtrisé!

Cette motion est ainsi une nouvelle étape franchie avec succès. Nous attendons avec impatience la forme juridique que pourrait revêtir la structure portant le projet: certainement une sorte de SEM avec comme acteurs la CDC, la commune de Brétignolles-sur-Mer et le Conseil Général. Nous savons que ce dernier travaille sur ce dossier à travers une commission interne.

Nous vous l'avions promis: dès que le projet avance nous vous communiquons au plus juste les informations disponibles.

Il est certain que la "machine" repart! Nous ne sommes ni lassés ni euphoriques, juste confiants, sereins et déterminés à accompagner tous ces acteurs du beau projet de port.

Voilà 10 ans nous partîmes 4 000 ( Brétignollais) mais par un prompt renfort nous nous vîmes 44 000 (habitants de la communauté de communes du Pays de St Gilles) en arrivant au port...

Vive le port de Brétignolles-sur-Mer

14 commentaires:

  1. Bravo et merci aux élus communautaires d'avoir eu le courage de se prononcer.
    Au delà des querelles de clochers ils ont opté pour le développement du bassin de vie.
    Nous serons donc plus nombreux à partager cette belle aventure.
    Non, non le port n'est pas mort, car il bouge encore.

    RépondreSupprimer
  2. Super ce soutien! Maintenant nos soutiens se multiplient la vague monte ! Le port est au bout de nos doigts, on atteint bientôt le but.
    Les points durs seront levés un par un et ne feront que renforcer la qualité de notre port.

    Merci pour ces bonnes nouvelles, à écouter les aigris, tous les pro ports ont un pistolet sur la tempe. En réalité ce sont eux qui ont des oeillères et des halucinations.
    Je les plains: leur pauvre vie dans notre monde, ne devraient ils pas aller vivre dans une yourte ou un squat à Notre Dame des Landes ou dans le larzac?

    RépondreSupprimer
  3. Merci à BVSP pour ces infos. Vous ne brodez pas contrairement à d'autre blog. Il est important de signaler que le vote a été positif à l'unanimité! C'est clair je pense. Je ne connais pas personnellement de conseiller communautaire mais soyons raisonnables pourquoi plus de 50 élus seraient corrompus? Le plus simple est qu'ils sont responsable honnêtes et vote en toute conscience.
    Il n'y a pas à polémiquer, comme dirait un de vos lecteurs régulier, la vérité est bien sur votre blog.

    Continuez

    RépondreSupprimer
  4. à la lecture du ouest-france de Samedi, j'ai l'impression que cette motion ne vaut pas grand chose et que les différents maires ou conseillers interrogés l'on voté pour faire plaisir, mais émettent beaucoup de réserves.
    Pouvez-vous, SVP, nous expliquer ce qu'une motion de la Communauté de communes peut apporter réellement et cela veut-il dire que toute la CDC est mobilisée pour le port?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut rester sérieux et bien comprendre que les Maires et Conseillers Communautaires ne votent pas "pour faire plaisir" mais de façon responsable.
      Ce vote à l'unanimité ( nous rappelons que les 7 abstentions comme dans tout vote ne sont pas comptabilisées, ainsi 100 % de oui ) va permettre la constitution de commissions travaillant sur le projet et montrer aux services de l'Etat que le projet n'est pas celui d'un seul homme.

      Supprimer
    2. Avouez quand même que les commentaires sur cette motion de certains élus sont plutôt ambigus, et cela, tout en restant sérieuse, fait réfléchir sur le soutien sans faille que vous annoncer.

      Supprimer
  5. je ne sais si nous aurons un port, mais ce que je sais c'est que des familles brétignollaises sont régulièrment salies par des gens qui ne veulent pas de ce port-là... que cela est répugnant, que vous pouvez dire que cela n'a pas d'importance, je ne le crois pas, il est temps que cela finisse !nous avons tous des enfants, petits-enfants à qui cet exemple est donné et parfois j'en ai ras le bol de tout cela, Brétignolles fait la grimace et n'est pas belle !

    alors il ne faut pas que ce port soit l'Arlésienne !

    RépondreSupprimer
  6. En réponse au coup de gueule de 6h20

    Ceux qui tentent de salir des familles Brétignollaises favorables au projet ne font qu'apporter la preuve qu'ils n'ont aucun respect de la démocratie.
    Ils font beaucoup de bruit pour masquer leur minorité, le mieux est de les ignorer .
    Le port ne sera pas l'Arlésienne et nous devons nous attendre à subir des attaques à chaque nouvelle étape du projet.
    Faisons confiance à ceux qui y travaillent, nous ne serons pas déçus

    RépondreSupprimer
  7. Vous n'avez pas répondu à Sandrine, mais vraiment et pas juste en disant qu'ils sont mobilisés

    RépondreSupprimer
  8. Pour Bernard Schmeltz, la Normandelière n’est pas le bon endroit pour installer un port. Il l’a expliqué au maire de Brétignolles.

    Il a bien été question du projet de Port-Brétignolles, vendredi 30 novembre en préfecture, à La-Roche-sur-Yon. Interrogé par nos soins lors de sa visite sur le canton de Saint-Jean-de-Monts, le préfet Bernard Schmeltz a confirmé avoir reçu le maire de Brétignolles-sur-Mer. « Cette réunion faisait suite à une première rencontre avec Christophe Chabot. Je ne peux m’opposer à ce qu’une commune porte un projet de ce type. Mais je suis dans mon rôle d’apporter des conseils aux élus au cours de leur réflexion plutôt que d’aligner le projet quand je devrais trancher. Cette réunion a permis de réunir les services d’état dont la Dreal (Direction régionale de l’aménagement et du littoral) qui a vocation à travailler sur ce dossier. Mon rôle est d’alerter les élus sur ce projet qui va poser de gros problèmes

    La Normandelière n’est pas forcément l’endroit pour installer un port de plaisance en raison des caractéristiques géologiques des terrains. Pour qu’un tel projet soit réalisable, il faudrait une raison exceptionnelle, un intérêt public majeur. Il existe d’autres sites pour envisager un port de plaisance, même si nous ne pouvons remettre en cause l’intérêt économique d’un tel équipement.

    RépondreSupprimer
  9. on peu lire depuis qq jours beaucoup de choses dans la presse et sur le blog des nonistes, on aimerait bien avoir des nouvelles,ce blog n'est il pas là pour ça ?

    RépondreSupprimer
  10. Que pensez-vous du communiqué du Préfet du 8 décembre ?
    Est-ce que cela remet en cause notre projet ?

    RépondreSupprimer
  11. suite à cet article surprenant lu dans ouest france :
    http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Port-Bretignolles.-Pas-le-bon-site-selon-le-prefet_40826-2141661------85222-aud_actu.Htm

    j'aimerai connaitre votre réaction et savoir du coup si l'achat des terres de la ferme qui a l'air de se décider
    nécessite encore d'investir 2 000 000 d'euros.
    J'ai un peu peur pour les finances et craint une augmentation des impots locaux

    RépondreSupprimer
  12. Ou se trouve la récente déclaration du préfet dans la presse?
    La vérité rien que la vérité messieurs!

    RépondreSupprimer