Nombre total de pages vues

mercredi 12 décembre 2012

Informer dans la clarté

Au lendemain du vote à l’unanimité par le conseil communautaire approuvant le portage du projet par la CDC, Christophe CHABOT était reçu, par le Préfet de vendée.

Il était accompagné par plusieurs maires de la communauté de communes, d’élus Brétignollais, et de représentants des services techniques de la ville.

Les services de l’état  (DREAL-DRAC-DDTM) étaient présents à cette réunion au cours de laquelle chacun a pu s’exprimer dans un climat serein.

Concernant le recours en référé suspensif déposé devant le tribunal administratif relatif à la vente de la ferme de la Normandelière, la vigie a été déboutée.

Le droit et la justice sont passés, reste le jugement sur le fond.

Cette bonne nouvelle nous conforte dans notre objectif qui est de soutenir la municipalité et la communauté de commune pour la suite du projet.

La route sera longue et la tâche ardue, mais le travail saura répondre aux points durs du dossier.

La sobriété de nos propos s’explique par notre volonté de vous donner une information, certes réduite, mais claire, sans polémique et vérifiable.

6 commentaires:

  1. bonjour
    un bruit se dit que le prefet aurait refuser le port a cause de son emplacement est ce vrai
    merci de la reponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme vous dites il ne s'agit que d'un bruit. Une fois de plus devrions nous dire ...
      Il a juste souligné que les points durs du dossier sont quasi exclusivement liés à la nature géologique du lieu mais pas insurmontables.
      C'est pourquoi les services de l'état se sont déplacés pour exposer les difficultés qu'il faut lever pour lancer le projet.
      Donc rien n'est refusé ou arrêté, bien au contraire, le dialogue commence.

      Supprimer
  2. Merci de votre information cela rassure ! Pouvez-vous nous en dire plus sur la réunion avec le préfet ? que s'est-il dit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réunion avec Monsieur le Préfet et tous les services de l'Etat s'est déroulée dans un climat très serein. Chaque partie a pu exposer son point de vue. Il ne nous appartient pas ici de développer le compte rendu puisque d'un commun accord il a été convenu de ne pas communiquer dessus.
      Pour preuve il n'y a pas eu de communiqué officiel ni de la Commune ni de la Préfecture.

      Supprimer
  3. 100% pur port déçu13 décembre 2012 à 10:15

    Vous informez dans la clarté, mais rien sur l'entrevue avec Monsieur le Préfet?
    Le dialogue commence, va-t-il durer 10 ans, comme pour les études? C'est décidé, j'en ai assez d'attendre, je vais mettre mon bateau à Saint-Gilles, j'aurai une place d'ici peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100% pur port, vous êtes la preuve vivante qu'il est urgent de réaliser port Brétignolles.
      Si vous obtenez rapidement une place à st Gilles tant mieux pour vous, cela diminuera la liste d'attente sur Brétignolles.

      merci de ce témoignage

      Supprimer